cuisines familiales de Syrie.jpg

Cuisines familiales de Syrie

Mouna Al-Ahdab Hammad

Gastronomie

parution : octobre 2022

21 x 21

448 pages

39 €

ISBN 978-2377011421

LE LIVRE

C’est bien un livre de cuisine ; mais Cuisines familiales syriennes est bien plus qu’une simple collection de recettes culinaires. Adoptant une perspective anthropologique, son auteure Mouna Al-Ahdab Hammad y présente les plats que, en Syrie, on mange à la maison, et non pas ceux que l’on sert ordinairement aux touristes. Car la tradition domestique diffère de celle que l’on trouve au restaurant. Mieux, Mouna a pris soin de collecter les variantes d’un même plat, donnant ainsi une image plus
fidèle des pratiques familiales, chacun étant souvent fier de « sa » version.


On trouvera au fil des pages de ce livre abondamment et magnifiquement illustré une évocation des saisons et des occasions – réception, fête, mariage, naissance... – auxquelles certains plats sont associés, ainsi que de nombreuses pages consacrées aux épices, avec pour chacune le détail de leur usage et des viandes et des légumes auxquels elles sont associées. Un sommaire placé en tête d’ouvrage détaille et explicite la présentation par groupe de mets ; et un index bilingue français-arabe permet de retrouver sans peine les recettes recherchées.


Bilingue français-arabe, ce livre s’adresse tant aux lecteurs français désireux de se familiariser avec la cuisine syrienne, qu’aux Arabes dispersés à l’étranger désireux de conserver leur patrimoine culinaire, cet environnement gustatif qui recrée le pays d’origine partout où l’on va. En ce sens, il participe d’un dialogue des cultures et à d’une meilleure connaissance des autres.

cuisines familiales de Syrie.jpg

L' AUTEURE

Syrienne devenue française par amour des lettres françaises, discipline qu’elle enseigna après avoir soutenu une thèse sur le nouveau roman, Mouna Al-Ahdab Hammad a retrouvé, au travers de la cuisine syrienne, une part de sa patrie natale, des réunions familiales... un bonheur perdu. En égrenant les recettes, elle fait de la nourriture un pays poétique ; une contrée qui revit partout où se retrouvent les amis.