96 pages

12.00 euros

978-2377010516

octobre 2019

Histoire
Caroline Kurhan
Franc maçonnerie
La princesse Fawzia d'Égypte

L'impératrice oubliée 1921-2013

Le livre :

« L’Iran avait fait d’elle un personnage fabuleux des Mille et Une Nuits. La soeur de Farouk avait quelque chose de Vivien Leigh ; Fawzia ajoutait au charme prenant de l’actrice un mystère qui devait beaucoup à l’Orient :

un rayonnement fragile et délicieusement artificiel. »

Adel Sabet, Farouk, un roi trahi, Balland, 1989



Fille de roi, soeur de roi devenue impératrice d’Iran, à la légendaire beauté – « C’était un Botticelli réincarné avec une touche de Vénus asiatique », dira d’elle le photographe Cecil Beaton –, la princesse Fawzia d’Égypte est
pratiquement oubliée. Seul son mariage en 1939 avec le prince héritier d’Iran, l’événement mondain le plus important de l’avant-Seconde Guerre mondiale, lui assure une postérité. Après son divorce en 1948, elle quitte progressivement les unes des journaux pour passer, la chute de la monarchie égyptienne en 1952 aidant, de la lumière au clair-obscur.

L'auteur.e

Caroline Kurhan est  historienne. Elle a vécu quinze ans en Egypte où elle a dirigé le  département Patrimoine culturel de l’Université Senghor d’Alexandrie.

Ayant accès à des archives inédites de différents membres de l’ancienne famille royale, elle est l’auteur de plusieurs ouvrages sur ce thème parus chez Riveneuve éditions, dont Farouk, un destin foudroyé (2013), Princes et princesses du Nil (2014) et Palais oubliés d’Egypte (2015). Elle est actuellement responsable des patrimoines en Afrique, Département des Affaires européennes et internationales, Direction générale des patrimoines au ministère de la Culture et de la Communication.


Jacques Bidou