392 pages

18.00 euros

978-2377011209

mars 2022

Georges Mamoulia et Ramiz Aboutalybov
Franc maçonnerie
Entretenir la flamme

Une histoire politique de l’émigration azerbaïdjanaise (1920-1940)

Le livre :

Ce livre est consacré à l’histoire politique de l’émigration azerbaïdjanaise de 1920 à 1940, et à sa lutte pour le rétablissement de l’indépendance de l’Azerbaïdjan et du Caucase tout entier. On y trouvera notamment une analyse approfondie des relations entre les dirigeants des partis politiques azerbaïdjanais et des organisations en exil avec les représentants officiels et non officiels des États européens qui ont manifesté un intérêt pour le rétablissement de l’indépendance de l'Azerbaïdjan

et du Caucase dans les années 1920 et 1940.



À partir de documents d’archives uniques, non exploités jusqu’ici, le présent ouvrage offre un tableau détaillé de l’histoire de l’émigration politique azerbaïdjanaise pendant ces années. On verra comment, malgré les conditions extrêmement difficiles de l’émigration, les représentants des partis politiques et des organisations d’Azerbaïdjan, constamment soucieux d’agir en synergie avec les représentants des autres peuples du Caucase, ont réussi à créer des structures de coopération et à développer des projets d’intégration, dont beaucoup pourraient inspirer les Caucasiens d’aujourd'hui.

L'auteur.e

Georges Mamoulia est docteur en Histoire. Ancien conseiller en relations internationales à l’Administration présidentielle de la République de Géorgie après avoir été diplomate en poste pendant cinq ans à Moscou, il est aujourd’hui
chercheur associé au Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC) de l’EHESS. Il est l’auteur de nombreux travaux sur l’histoire du Caucase contemporaine dont Les Combats indépendantistes des
Caucasiens entre URSS et puissances occidentales. Le cas de la Géorgie (1921-1945)
(L’Harmattan, 2009) et The Eurasian Triangle. Russia, the Caucasus and Japan, 1904-1945 (avec Hiroaki Kuromiya, De Gruyter Open, 2016).


Ramiz Aboutalybov (1937-2022), a travaillé au Secrétariat des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture à Paris. De 1993 à 2004, il est ambassadeur chargé de missions du ministère des Affaires étrangères de la République d’Azerbaïdjan et Secrétaire général de la Commission nationale azerbaïdjanaise pour l’UNESCO. Il est l’auteur de douze publications sur l’émigration azerbaïdjanaise (dont huit cosignées avec Georges Mamoulia). Passionné par l’histoire et la culture, il a rassemblé durant de longues années
des documents et des témoignages uniques sur la vie de l’émigration azerbaïdjanaise et caucasienne en France.

Jacques Bidou