306 pages

15.00 euros

978-2377010967

avril 2021

Philosophie
sous la direction de: André Jacob
Franc maçonnerie
Descartes et nous

Le livre :

Cet ouvrage est issu d’un colloque organisépar André Jacob le 23 avril 2016 dans la ville de Descartes (Indre-et-Loire).



Révérence ou impertinence? Des philosophes se sont donnés rendez-vous dans la commune de Descartes (Indre-et-Loire). Chacun à sa manière pour célébrer l’incontournable philosophe français, et faire le constat du chemin parcouru et de la distance prise depuis le Cogito. Une belle occasion de passer en revue les étapes de la pensée philosophique et d’évoquer

la multitude des voies empruntées par les penseurs du XVIIe siècle à nos jours, de Leibnitz et Kant à Husserl et Sartre.

En somme, comme l’écrit en ouverture l’un des contributeurs du volume, Tony Brachet, «On a tant écrit sur Descartes –

le philosophe – que l’exhaustivité, du moins l’exhaustivité historique, pourrait sembler proche. Or l’objet de cet ouvrage n’est pas le passé, l’histoire de la philosophie, mais la mise en perspective du grand penseur par des contemporains».



Au fil des contributions sera mis à l’épreuve ce qu’il est convenu d’appeler, depuis la publication du Nouvel Esprit scientifique de Bachelarden 1934, le «non-cartésianisme». André Jacob nous suggérera une première piste, dans sa présentation,

avec la mutation du Cogito,de l’ordre de l’intuition, à l’Instant du loquor. La problématique«non-cartésienne» excède en effet le registre épistémologique, vers le tragique, le sémiotique, le praxéologique et plus largement l’anthropologique.
Sans oublier la révolution écologique. Ces perspectives nous occuperont en compagnie de Rousseau, Maine de Biran, Hegel, Nietzsche et Heidegger; Vico, Goethe, Peirce, Piaget, Guillaume, Kojève, Camus, Bataille, Lacan.

L'auteur.e

André Jacob, Tony  Brachet, Philippe Geneste, Jean-Marie Chevalier, Hourya Sinaceur,  Pascale Gillot, Pierre Caussat, Claude Roëls, Jean-Louis  Vieillard-Baron, Marie-Christine Lala, François Vezin, Guy Basset et  Andy Serin.

Jacques Bidou