416 pages

28.00 euros

978-2377010059

octobre 2017

Archéologie
Michel Boccara
Franc maçonnerie
Des os pour l'éternité

Philosophie et mythologie de la mort chez les Mayas du Yucatán

Le livre :

Dans la culture yucatèque, l’os est vivant, soutient la chair, la nourrit, lui donne la vie ; c’est
un os fertile. Le terme Bak, qui signifie entre autres « os » et « verser de l’eau » peut donc se
traduire par « os fertile » et a donné son nom à la Mère cosmique, Ix Bak. Une maîtresse mort
non pas terrifiante comme peut l’être la camarde occidentale mais aussi promesse de
renouveau et d’avenir.
Les Mayas de l’époque préhispanique – et quelques-uns encore de leurs contemporains –
savent que philosopher, c’est apprendre à mourir. Pour eux, les morts ne sont pas morts, la
mort n’est pas la mort. Mais avec la conquête espagnole, ils sont précipités brutalement dans
un monde où la mort a été inventée. C’est ce choc entre ces deux « morts », c’est-à-dire deux
conceptions très différentes de la mort, qui est raconté dans ce livre.
Fruit de quarante ans de vivre ensemble de l’auteur avec ses amis yucatèques, cette étude
croise trois approches : la description et l’analyse du traitement des morts – le nettoyage et
l’exposition des os du défunt – dans la région Ouest de la Péninsule yucatèque, point de
départ de son analyse ; une tentative, à travers l’étude de quelques concepts yucatèques, de
cerner la philosophie yucatèque de la mort ; enfin, une étude de la mythologie de la mort, à
partir d’un corpus extensif de récits, de vécus et de pratiques mythiques.

L'auteur.e

Michel Boccara est chercheur au CNRS et directeur de recherches à l’Ecole de recherche en psychanalyse de l’Université de Paris 7. En 1976, il débute une recherche sur la culture du maïs auprès des Mayas du Yucatan, apprend leur langue, s’y construit une maison où il réside régulièrement. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur les Yucatèques, en particulier Les labyrinthes sonores, encyclopédie de la mythologie maya yucatèque (7 vol. publiés), et La Religion populaire des Mayas (2 vol.) ainsi qu’un ensemble de films, Mémoires des Mayas (42 films édités). Il travaille aussi avec les Moosé du Kiritenga (Burkina Faso) et développe un enseignement autour des sources de l’expression et de la notion de gai savoir.


Jacques Bidou