442 pages

28.00 euros

978-2914773799

avril 2017

Histoire
Julie d'Andurain
Franc maçonnerie
Colonialisme ou impérialisme

Le livre :

Dans ses fondements intellectuels comme dans son action, le projet expansionniste français a toujours été plus colonial qu’impérial. Pour le comprendre, il faut revenir aux origines, c’est-à-dire aux principes définis par les principaux responsables du « parti colonial ». C’est ce que fait l’auteur de cet ouvrage, à travers le parcours et les écrits de ses principaux penseurs.
Parmi eux, des figures notoires telles que Jules Ferry, Théophile Delcassé ou Félix Faure. Mais aussi des personnalités beaucoup moins connues qui ont été, par leur pensée ou leur action, les principaux acteurs du « parti colonial » : Paul Dislère, Auguste Terrier, Robert de Caix, Eugène Étienne, Paul Leroy-Beaulieu, Jean-Marie de Lanessan, Charles Le Myre de Vilers, Joseph Chailley-Bert, Jules Harmand.
Le poids relatif des uns et des autres, leur action personnelle puis collective, la manière dont ils ont su associer le monde militaire, montrent combien le projet algérien a toujours été au cœur des problématiques du lobby colonial français.

L'auteur.e

Agrégée et docteur en histoire, chercheur rattachée au centre Roland Mousnier à la Sorbonne, Julie d’Andurain est actuellement chargée de cours à Paris-Sorbonne. Ses travaux portent sur les interactions entre le monde militaire et le monde politique au sein du système républicain, sur les pratiques de lobbying et de propagande coloniales. Elle a déjà publié La Capture de Samory (1898). L’achèvement de la conquête de l’Afrique de l’Ouest (Saint-Cloud, Soteca, 2012) et Gouraud photographe (Paris, Éditions Pierre de Taillac, 2016).



Jacques Bidou