Catalogue / Anthropologie / Un musée silencieux >>

Un musée silencieux, collection Persévérance, xangôs du Brésil

Un musée silencieux

La collection Persévérance et les xangôs du Brésil

Larissa Fontes

Anthropologie / Histoire des religions

parution: octobre 2022

16 x 24

320 pages + cahier couleurs 32 pages

38 €

ISBN 978-2377010943

LE LIVRE

Au croisement de l’anthropologie et de l’histoire, cet ouvrage est consacré à un ensemble exceptionnel connu sous le nom de « Collection Persévérance », qui réunit des objets du culte afro-brésilien xangô sauvés d’un violent épisode de répression politico-religieuse survenu en 1912 à Maceió, capitale de l’État d’Alagoas, dans le nord-est du Brésil.

Animée par l’opposition locale au gouverneur de l’État, cette répression s’abattit tout particulièrement sur les maisons de culte de la communauté religieuse afro-brésilienne, soupçonnée de soutenir le gouverneur. L’événement fit « taire les xangôs », condamnés désormais à une célébration sans musique, sans tambour et sans chants. Le retour sur cet épisode et ses conséquences souligne ce qui s’est avéré un projet politique de construction d’une histoire officielle.

Étudier les particularités du culte xangô est l’occasion d’analyser le mouvement de réafricanisation tout d’abord initié par la communauté afro- brésilienne de l’État de Bahia, et de faire une incursion dans l’art afro-brésilien. Et retracer le parcours des objets volés, depuis leur collecte jusqu’à la constitution d’une collection ethnographique, d’interroger l’histoire des « vitrines fétichistes » caractéristiques des musées ethnographiques brésiliens.

L’ouvrage offre enfin un inventaire détaillé de la Collection Persévérance, actuellement conservée à l’Institut historique et géographique d’Alagoas (IHGAL). Un inventaire atypique, interactif, riche de plus de 200 photographies, fruit de longues années d’un travail ethnographique qui a privilégié le savoir traditionnel de la communauté religieuse, sa mythologie et son système cosmologique pour construire la « biographie » de ces objets ; il apporte ainsi sa contribution aux recherches portant sur la décolonisation des musées.

 

 

Larissa Fontes

L’AUTEURE

Larissa Fontes est enseignante-chercheuse au département Formation Humaine Économique et Sociale - ISEN Brest et Chercheuse associé à l'UMR 5600 Environnement, Ville et Société - EVS - Université Lumière Lyon 2/CNRS. 

Vous aimerez aussi :

Le vodou, le prêtre et l’ethnologue
Pierre Fatumbi Verger
L'objet africain dans les expos
Haitï France 1825, la dette