Catalogue / Histoire / Parcours d un conservateur de musée >>

Parcours d'un conservateur de musée

De Cluny à Ecouen, transmettre la passion des oeuvres au public
Patrimoine / Histoire / Beaux-arts

Alain Erlande Brandenburg

Préface de Valéry Giscard d'Estaing

parution : octobre 2017

160 x 240

128 pages

20 €

ISBN 978-2-37701-008-0

LE LIVRE

Historien de l’art et archiviste paléographe, Alain Erlande-Brandenburg a dédié sa vie à la conservation, la restauration et la diffusion du patrimoine. Il se propose ici de faire œuvre de transmission de ce que fut son action à la tête du musée national du Moyen Âge et des Thermes de Cluny à Paris, et du musée national de la Renaissance à Écouen, dont il fut l’un des fondateurs : à Cluny, il œuvra à la modernisation d’un musée créé en 1843 ; à Ecouen, il en créa un de toutes pièces, bouleversant le destin d’un château affecté par Napoléon, en 1808, à la Légion d’honneur.

Conservateur, puis conservateur en chef et directeur du musée de Cluny durant dix années, et en même temps conservateur du musée d’Écouen, il lui aura fallu découvrir simultanément deux collections, « pourchasser les objets pour les connaître et prendre conscience de leur importance », comme il l’écrit lui-même. Puis créer deux équipes distinctes, leur fixer des objectifs différents, piloter une vaste et délicate entreprise de restauration des œuvres avant de régler la question complexe de leur emplacement.

Le Parcours d’un conservateur révèle toute la richesse de la démarche passionnée d’un muséographe, menée au cours des trente-cinq années qui virent la transformation fondamentale de la politique culturelle et des musées.

Vous aimerez aussi :

La femme au portefeuille Gaston Zossou

L’AUTEUR

Alain Erlande-Brandenburg, conservateur puis conservateur en chef de musée, a aussi été directeur adjoint des musées de France (1987-1991) et directeur des Archives de France (1994-1998). Il a transmis sa passion à travers son enseignement à l’École du Louvre, l’École pratique des Hautes Études (1974-2005), l’École supérieure de Chaillot, l’École nationale des chartes et l’Institut d’études supérieures des arts (IESA). Il fut président de la Société française d’Archéologie.

Il est l’auteur de plus de 400 articles et 50 ouvrages, dont Le roi est mort (Bibliothèque de la Société française d’archéologie, 1975), L’Art gothique (Mazenod, 1983 ; Citadelle, 2003),

La Conquête de l’Europe (Gallimard, coll. « L’univers des formes », 1987), La Cathédrale (Fayard, 1989), Notre-Dame de Paris (Nathan, 1997), La Cathédrale de Reims (Actes Sud, 2007), La Révolution gothique (Picard, 2012).

 

36, rue de la Convention

Paris, 75015

  • White Twitter Icon
  • White Facebook Icon
Adressez-nous un message